Que doit on savoir sur la perte de poids et les paliers après une chirurgie de l'obésité ?

Dernière mise à jour : 13 oct. 2021

Lors d'une chirurgie, le Docteur Jabbes retire les 2/3 de l'estomac, lequel se trouve réduit à un tube vertical permettant aux aliments ingérés de passer rapidement dans l'intestin.

L'appétit est ainsi amoindri du fait de la petite taille de l'estomac, mais aussi du faible taux de ghréline (c'est l'hormone de l'appétit) restant dans l'organisme.


Rappelons également que la chirurgie bariatrique n'est pas la solution qui s'adresse à toutes les personnes en surpoids qui souhaiteraient se délester de quelques kilos en trop!

Il ne s'agit pas d'une opération de chirurgie esthétique mais d'un traitement qui soigne les personnes souffrant d'une obésité sévère ou morbide.


Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de l'obésité

Pour y prétendre, il faut donc répondre à des critères stricts d'éligibilité.

L'obésité est une maladie chronique. Souvent, elle entraîne des difficultés dans la vie de tous les jours. Elle peut provoquer des maladies comme l'hypertension artérielle, le diabète, le syndrome d'apnée du sommeil...

La chirurgie de l'obésité aide donc à perdre durablement du poids et à contrôler ces maladies.

Mais, se faire opérer, est une décision très importante qui nécessite une excellente préparation.

Il est donc très important, avant tout, de s'informer sur l'intervention et ses conditions de succès, afin de pouvoir s'engager en toute connaissance de cause :

  • bien se préparer à l'intervention,

  • comprendre et accepter la nécessité d'un suivi régulier à vie.


La chirurgie de l'obésité ...ça me concerne ?


Tout d'abord, la chirurgie bariatrique s'adresse aux personnes adultes :

  • qui souffrent d'une obésité massive; c'est à dire, qui ont un IMC égal ou supérieur à 30

  • qui ont déjà tenté, et ,sans succès, de perdre du poids

  • qui ne présentent pas de contre-indication à cette chirurgie (une dépendance à l'alcool par exemple, ou à l'anesthésie générale...)

La chirurgie de l'obésité : comment ça marche ?


La chirurgie bariatrique modifie l'anatomie du système digestif :c'est une aide mécanique et métabolique qui permet de diminuer la quantité d'aliments consommée (c'est le principe de la restriction) et/ou l'assimilation des aliments par l'organisme (c'est le principe de "malabsorption ").


Il existe deux types de techniques chirurgicales :

  • les techniques dites restrictives pures:celles qui réduisent la taille l'estomac (anneau gastrique, gastrectomie longitudinale, gastroplastie verticale)

  • les techniques mixtes dites restrictives et "malabsorptives " qui réduisent la taille de l'estomac et diminuent l'assimilation de ces aliments par l'organisme (bypass ....)


Chaque intervention présente ses avantages et ses inconvénients :


Le Docteur Jabbes vous proposera l'intervention la plus appropriée à votre situation, en fonction de vos besoins et de vos facteurs de risques.

Avant l'intervention : la préparation


C'est une phase indispensable parce qu'elle nécessite un engagement de votre part.

Pendant plusieurs semaines, vous allez rencontrer différents professionnels tels que:le chirurgien, l'anesthésiste, moi-même Estelle, psychologue ou psychiatre...., lesquels vous examineront.

Ils vous prescrivent aussi différents examens (prises de

sang, radios, endoscopies...)

Tout cela est évidemment nécessaire et a pour but de réaliser:

  • un bilan complet de votre état de santé

  • un bilan psychologique afin de vous proposer si cela est nécessaire, une aide psychothérapeutique

  • un bilan de votre activité physique et de vos habitudes alimentaires.


Très tôt, avant l'intervention, vous devrez prendre de nouvelles habitudes alimentaires et réfléchir à une activité physique adaptée à votre état de santé.


Le Docteur Jabbes et moi même, sommes là pour vous aider en post opératoire pour ne pas reprendre de poids.

A l'issu de la phase préparatoire, l'équipe médicale donnera un avis qui pourra être de 3 ordres;

  • l'intervention est envisageable

  • votre préparation à l'intervention n'est pas suffisante

  • la chirurgie n'est pas envisageable pour vous