SADI-S et SASI Bypass

La SADI-S et la SASI Bypass sont deux nouvelle techniques de chirurgie de l’obésité très prometteuses qui présentent d'excellents résultats pour :

  • La perte de poids,

  • Résoudre les problèmes liés à l'obésité morbide,

  • Résoudre les complications suite à la reprise de poids ou l'échec d'une Sleeve gastrectomie.

 

En particulier, les résultats en termes de résolution du diabète sont extrêmement encourageants avec la normalisation de l’hémoglobine glyquée et surtout l'arrêt du traitement antidiabétique dans plus de 90 % des cas à 3 ans de l’opération.

 

Dr Jabbes Hatem, spécialisé dans la chirurgie bariatrique, est l'un des  meilleurs chirurgiens qui pratique ces deux nouvelles techniques de chirurgie de l'obésité en Tunisie.

Présentation SASI Bypass et SADI-S par le Dr Hatem Jabbes

SASI Bypass

La SASI peut être présentée comme une Sleeve revisitée.

 

La réduction de l’estomac est appliquée avant de remonter le petit intestin.  De cette façon, l'arrivée de la nourriture à l’intestin se fait plus rapidement et la sensation de faim disparaît.

 

Cette technique affiche d'excellents résultats pour le traitement du diabète de type 2 (hausse de la sécrétion d’insuline du pancréas). 

SADI - S

Le SADI - S ou SADI ( Single Anasomosis Duodeno Iléal Bypass with Sleeve gastrectomy) est une technique restrictive et malabsorptive.

La taille de l'estomac est réduite en taille comme pour une sleeve et séparé du duodénum en conservant le pylore (anneau musculaire inférieur de l’estomac).

 

L’estomac est ensuite raccordé à la dernière partie de l’intestin, à 2,5 - 3 mètres de la jonction entre la partie terminale de l'intestin grêle et le colon droit.

A qui s'adressent ces techniques ?

  • Les personnes âgées de 18 à 65 ans peuvent bénéficier de ces deux opérations.

  • Les patients obèses avec un IMC supérieur à 40 ou à 35 avec d’autres problèmes médicaux (hypertension, diabète...) sont aussi concernés.

  • Les patients déjà opérés d’une Sleeve en cas de reprise de poids ou de problèmes liés à l’intervention (reflux acide, grande difficulté à s’alimenter, etc.).

Le SADI-S peut consister un second temps d’une Sleeve si la perte de poids s'est avérée insuffisante. Il est préférable de l'envisager comme une procédure de deuxième intention. En cas de reflux important ou de maladie chronique du foie, la SASI représente une excellente solution.

Complications

Suite à ces deux interventions, il peut y avoir un risque de :

  • Malnutrition

  • Carence en vitamines.

 

C'est pour cela qu'un suivi postopératoire et nutritionnel rigoureux accompagné d'une supplémentation en vitamines et en sels minéraux est primordial, encore plus que pour d'autres interventions chirurgicales afin de prévenir les carences et les risques de dénutrition.

 

En l’absence de supplémentation, les carences sont constantes et potentiellement graves.